Les corps étrangers

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Un corps étranger projeté à très grande vitesse sur l’œil peut déjouer le réflexe de clignement des paupières qui protègent naturellement le globe oculaire. Les circonstances sont diverses et variées, mais le plus souvent il s’agit d’un accident de bricolage ou de jardinage (intérêt des lunettes de protection) ou d’une projection d’une particule transportée par le vent. Parfois c’est lors d’un traumatisme beaucoup plus grave comme un accident de chasse (plomb) ou un bris de verre (pare-brise).

Les corps étrangers superficiels:

Les symptômes diffèrent en intensité selon la nature du corps étranger, son siège cornéen ou conjonctival et la profondeur de son incrustation. Les corps étrangers les moins bien supportés sont ceux métalliques touchant la cornée.

Il est un corps étranger volontiers source de douleur extrême et qu’on peut méconnaître; c’est celui caché et collé sous la paupière supérieure. On doit y penser quand la douleur est provoquée ou majorée à chaque battement de paupière car le corps étranger raye alors la cornée. Il faut savoir retourner la paupière supérieure pour le retirer.

En cas d’atteinte de la cornée, les symptômes sont ceux d’une kératite: douleur habituellement aiguë, rougeur oculaire, larmoiement, photophobie et blépharospasme.

Quand le corps étranger est conjonctival, la gêne peut être limitée à une simple irritation, une sensation de poussière ou de gravier. Le corps étranger, s’il est petit, peut ne pas être visible à l’œil nu. Seul l’examen à la lampe à fente le met alors en évidence. Dans certains cas où le corps étranger est juste posé à la surface de l’œil, un simple rinçage sous pression avec du sérum physiologique peut l’évacuer. Sinon, l’ablation du corps étranger se fait à l’aide d’un pince ou d’une aiguille, à la lampe a fente et sous anesthésie topique (collyres anesthésiants). Un collyre antibiotique est habituellement prescrit.

Les corps étrangers intraoculaires (CEIO):

Les CEIO ont des conséquences potentiellement beaucoup plus graves. Non seulement après avoir perforé l’œil, ils peuvent léser toutes les structures intraoculaires qu’ils traversent et entraîner hémorragies, cataracte, décollement de rétine, infection… Mais aussi parfois un corps étranger métallique extrêmement fin et acéré projeté à haute vitesse par un coup de marteau par exemple, peut pénétrer dans l’œil par une porte d’entrée invisible et sans provoquer de douleur. Le CEIO est alors découvert tardivement à l’occasion d’une complication souvent sévère.

Les CEIO en fer ou en cuivre peuvent entraîner une cécité irréversible s’ils sont laissés très longtemps dans l’œil, car ces métaux sont très toxiques pour la rétine.

L’extraction des CEIO relève d’une chirurgie souvent complexe à cause des lésions associées.


 

Lexique

Lampe à fente : Instrument comportant un microscope et un éclairage permettant d’examiner de façon très précise l’ensemble de l’œil et des paupières.

Cecite : C’est l’absence totale de vision, soit de naissance, soit apparue après une maladie ou un traumatisme de l’œil.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 

 
Les traumatismes

Les brûlures: quelles sont les causes ? Les produits chimiques, les bases (ou alcalins) plus que les acides, peuvent être très graves. …

Les traumatismes

Un corps étranger projeté à très grande vitesse sur l’œil peut déjouer le réflexe de clignement des paupières qui protègent naturellement le …