Les anomalies de la pupille

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

La pupille est le trou au centre de la partie colorée de l’œil appelée iris et par lequel passe la lumière pour atteindre la rétine. En se contractant et en se dilatant, elle contrôle la quantité de lumière qui entre dans l’œil. Les anomalies de la pupille sont intimement liées à l’iris qui en définit le contour et est donc responsable de sa taille, sa forme et son centrage.

Quelle est la couleur de la pupille ?

A l’éclairage du jour, la pupille est noire. Le cristallin naturel situé juste derrière la pupille ne se voit pas car il est transparent. Par contre il devient visible s’il s’opacifie (cataracte). Dans les formes très avancées de cataracte, la pupille apparaît blanche (leucocorie). Elle peut avoir un reflet brillant lorsque la cataracte est opérée et remplacée par un cristallin artificiel ou implant intra-oculaire. La pupille s’illumine en rouge-orangé lorsqu’elle est éclairée de face dans l’obscurité (par exemple lors de la prise de photos avec flash), car le fond de l’oeil est très vascularisé.

Quelle est la taille de la pupille ?

En temps normal les pupilles sont symétriques et varient en taille en fonction de la lumière: plus serrées à la lumière et plus dilatées dans l’obscurité. Elles sont en général plus dilatées chez le jeune.

Anisocorie

On parle d’anisocorie lorsqu’elles sont asymétriques. L’anisocorie peut être présente à la naissance (congénitale) ou être acquise à cause d’une maladie ou d’un traumatisme.

Mydriase

La mydriase est une pupille large. Elle est provoquée par un collyre dilatateur pour l’examen du fond d’œil ou le calcul de la puissance des verres correcteurs chez l’enfant. Elle peut aussi être due à une maladie neurologique ou un traumatisme.

Dans de très rares cas, la pupille occupe tout l’espace car il n’y a plus d’iris, c’est l’aniridie qui est le plus souvent congénitale, mais aussi post-traumatique.

Myosis

Le myosis est une pupille petite. Il se voit dans l’uvéite antérieure aiguë; le myosis peut être aussi provoqué par un collyre utilisé dans le traitement du glaucome.

Il est rarement d’origine congénitale et familial.

Quelle est la forme de la pupille ?

Normalement centrée au milieu de l’iris et régulière, la pupille peut être déformée et irrégulière (souvent en forme de trèfle) dans les suites d’une inflammation intra-oculaire (uvéite).

Un mélanome malin de l’iris ovalise la pupille.

La corectopie définit un décentrement de la pupille.  Elle est toujours associée à une déformation de cette dernière. Elle peut être congénitale ou provoquée par une maladie, une chirurgie ou un traumatisme de l’oeil.


 

Lexique

Colobome : Le colobome est une anomalie congénitale c'est-à-dire constatée à la naissance, du développement de l'iris, du cristallin, de la choroïde ou de la rétine. Cette anomalie est due à un arrêt de développement ou de croissance d’une partie des structures de l’œil citées ci-dessus.

Collyre : ou gouttes pour les yeux. Ce sont des médicaments délivrés directement dans les yeux conditionnés en gouttes stériles. Liquides ou plus épais sous forme de gel, les collyres peuvent avoir une action antibiotique, anti-inflammatoire, lubrifiante, cicatrisante, myotique, mydriatique, cycloplégique, anti-glaucomateuse. Certains sont de simples colorants destinés alors à l’usage du médecin ophtalmologiste pour l’observation de l’œil. Le collyre peut être conditionné en flacon à usage multiple ou en unidose à usage unique. Les collyres sans conservateur, notamment en unidose, sont mieux tolérés.

Glaucome : C’est l’augmentation anormale de la pression qui règne dans l’œil, entraînant une atteinte des fibres du nerf optique, détruisant ainsi partiellement ou totalement le champ visuel.

Fond d’œil : C’est la partie postérieure de l’œil, examinée par l’ophtalmologiste pour évaluer l’état de l’humeur vitrée, de la rétine et ses vaisseaux, et du nerf optique.

Aniridie : L' aniridie est l'absence d'iris, soit congénitale, c'est à dire constatée à la naissance, soit acquise, suite à un traumatisme ou à une chirurgie.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 
Les symptômes apparents

Qu'est ce que le larmoiement? Le larmoiement se produit par 2 mécanismes : L’absence ou l’insuffisance d’évacuation des larmes : c’est le …

Les symptômes apparents

Comment se caractérise le symptôme des gros yeux ? Les yeux peuvent avoir un aspect « globuleux », apparaître plus gros, …