La cataracte

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

La cataracte est l’opacification du cristallin qui est la lentille située derrière l’iris, attachée par la zonule. En avant du cristallin se trouve l’humeur aqueuse et en arrière, le corps vitré. Le cristallin est enveloppé d’une capsule.

Quelles sont les causes de la cataracte ?

Peu de gens échappent à la cataracte après 70 ans. Cette cataracte liée à l’âge est de loin la plus fréquente. Entre autres causes de cataracte, il faut citer surtout tous les types de  traumatismes oculaires, les traitements prolongés à la cortisone en goutte ou par voie orale, le diabète, et l’hérédité (cataractes congénitales).

Quels sont les symptômes de la cataracte ?

Le cataracte se manifeste par une baisse progressive de la vision sans douleur ni rougeur de l’œil. Il existe parfois un éblouissement anormal à la lumière (photophobie) ou les images peuvent être dédoublées (diplopie).

Comment reconnaît-on une cataracte ?

La plupart des cataractes ne se voient pas si on observe le patient de l’extérieur, sauf quand elles deviennent très denses et blanches (leucocorie), causant alors une cecite. Le diagnostic est fait par l’ophtalmologiste qui utilise un instrument appelé lampe à fente ou biomicroscope.

Peut-on en freiner ou arrêter l’évolution de la cataracte ? Non .

Jusqu’à ce jour aucun traitement médical de la cataracte n’a pu être mis au point.

Le seul traitement de la cataracte est chirurgical. Le cristallin est extrait et remplacé par un cristallin artificiel ou implant intra-oculaire.


 

Lexique

Humeur aqueuse : Fluide transparent remplissant les chambres antérieure et postérieure de l’œil.

Lampe à fente : Instrument comportant un microscope et un éclairage permettant d’examiner de façon très précise l’ensemble de l’œil et des paupières.

Zonule : Petites fibres tissulaires s’étendant sur 360° depuis les procès ciliaires jusqu’à l’équateur du cristallin ayant pour rôle de maintenir le cristallin en place.

Cecite : C’est l’absence totale de vision, soit de naissance, soit apparue après une maladie ou un traumatisme de l’œil.

Myodésopsie : Encore appelée, dans le langage courant, ¨mouche¨, est une opacité perçue dans le champ visuel liée à la présence d'un corps flottant dans l'humeur vitrée.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Non.

Elle est le plus souvent liée à l'âge, mais peut survenir dès la naissance, on parle alors de cataracte congénitale. Elle peut survenir après un traumatisme de l'oeil comme par exemple une contusion par un bouchon de champagne, une brûlure chimique, une exposition aux radiations, accidentelle ou lors d'un traitement. Elle peut survenir après une chirurgie de la rétine (décollement de rétine, membrane épirétinienne...), du vitré (vitrectomie), ou du glaucome (trabéculectomie). Elle peut compliquer l'évolution d'une maladie inflammatoire de l'oeil comme lors d'une uvéite, apparaître lors d'un diabète. Enfin, elle peut compliquer certains traitements médicaux au long cours, notamment les traitements par corticoïdes, qu'ils soient administrés par la bouche, en injections, ou qu'ils soient administrés localement dans l'oeil notamment en collyres.

 

 
Oui.

Les collyres, les vitamines, les compléments alimentaires, les traitements homéopathiques ou encore l'acupuncture n'ont jamais fait la preuve de leur effiicacité dans la prévention ou le traitement de la cataracte. Il n'existe jusqu'à ce jour aucun moyen d'empêcher la survenue d'une cataracte. Il est cependant admis que le tabagisme et l'exposition répétée au soleil en accélèrent l'évolution.
Non.

Ce qui peut arriver est la "cataracte secondaire" ou opacification de la capsule qui appartenait au cristallin cataracté et dans laquelle le chirurgien a glissé l'implant. Cette cataracte secondaire entraîne une baisse progressive de la vision, apparaît quelques mois après la chirurgie de la cataracte, et met souvent plus d'un an avant de devenir visuellement pénalisante. Son traitement consiste en la réalisation d'une capsulotomie au laser YAG  qui rétablit la transparence obtenue immédiatement après la chirurgie de la cataracte.

 

Oui et non.


Oui c’est en effet une chirurgie rapide, effectuée la plupart du temps sous anesthésie locale et en ambulatoire. Le résultat est quasi immédiat et les complications sont de mieux en mieux contrôlées.


Non la chirurgie de la cataracte n’est pas si simple : c’est un acte hautement spécialisé et sophistiqué qui nécessite une expertise pointue et qui fait intervenir un équipement opératoire et péri-opératoire hi- tech ainsi que la mise en place d’ un cristallin artificiel lui-même issu d’une séquence de recherches soutenues.


 
Les maladies du cristallin

Définition de la cataracte secondaire La cataracte secondaire est l'opacification de la partie postérieure de l’enveloppe laissée volontairement en place lors de …

Les maladies du cristallin

Le cristallin peut être déplacé à cause d'un relâchement (hyperlaxité), d'une fragilité ou d'une rupture partielle ou totale des fibres (la zonule) …