Le trou maculaire

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Le trou maculaire est une perte du tissu rétinien localisé au niveau de la macula, zone de la rétine qui permet la vision précise.

Quels sont les symptômes du trou maculaire ?

L’unique symptôme est une baisse progressive de l’acuité visuelle accompagnée parfois de déformation des images ou metamorphopsies.

Comment faire le diagnostic d’un trou maculaire?

Le trou maculaire se voit à l’examen du centre du fond d’œil pratiqué par l’ophtalmologiste. Il apparaît comme une très petite tache rouge et ronde au niveau de la macula.

La tomographie en cohérence optique (OCT) est un examen complémentaire  qui permet de visualiser la rétine dans ses moindres détails. Elle confirme le diagnostic et précise si le trou maculaire concerne toute l’épaisseur de la macula ou seulement une partie (trou lamellaire). Elle permet aussi de voir si le vitré est encore au contact de la macula ou en est détaché (décollement postérieur du vitré) et si les bords du trou sont décollés, ce qui peut influer sur l’indication d’opérer.

Quelles sont les causes du trou maculaire ?

En général le trou maculaire apparaît sans cause après l’âge de 60 ans. Il atteint le plus souvent un œil, mais l’autre peut être touché ultérieurement dans 10% des cas.

Très rarement le trou maculaire peut compliquer un coup violent sur l’œil.

Quel est le traitement d’un trou maculaire ?

Le traitement si nécessaire est uniquement chirurgical, au bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale. Il nécessite une hospitalisation d’au moins 24 heures. Mais le choix du type d’opération et du moment de la réaliser dépend de chaque cas et relève de la discussion avec le chirurgien ophtalmologiste.

En règle générale la décision d’opérer n’est prise que si la vision baisse sous un certain seuil ou en cas de certitude d’une aggravation conséquente et imminente.

L’opération comporte toujours une aspiration du corps vitré (vitrectomie) pour le séparer de la rétine. En cas de trou complet, un mélange gazeux remplace le vitré pour réappliquer les bords du trou le temps que l’adhérence de la rétine se fasse. Le gaz se résorbe spontanément en 6 semaines et est remplacé par de l’humeur aqueuse secrétée par l’œil.

Les voyages en avion et les séjours en haute altitude sont interdits tant que le gaz n’est pas résorbé.


 

Lexique

Humeur aqueuse : Fluide transparent remplissant les chambres antérieure et postérieure de l’œil.

Macula : C’est la zone centrale de la rétine centrée par la fovea ; la macula est composée de cônes, cellules hautement spécialisées dans la vision précise et dans la vision des couleurs.

OCT : OCT est l'acronyme de Optical Coherent Tomography, en français tomographie en cohérence optique. Il s'agit d' un examen qui permet à l’ophtalmologiste d’analyser et de numériser en haute définition les structures de l’œil. Cet examen est largement utilisé dans l’analyse des maladies de la rétine, notamment de la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA.

Métamorphopsie : Déformation, ondulation des images ou des lignes.

Fond d’œil : C’est la partie postérieure de l’œil, examinée par l’ophtalmologiste pour évaluer l’état de l’humeur vitrée, de la rétine et ses vaisseaux, et du nerf optique.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées

Les trois lettres OCT sont l’acronyme de Optical Coherent Tomography en anglais, tomographie en cohérence optique en français. Il s’agit d’un examen non invasif c'est-à-dire sans effet délétère, très sophistiqué, utilisant des ondes de lumière et permettant de réaliser des images surtout de la rétine, mais également de la cornée et de l'angle entre la cornée et l'iris (angle irido-cornéen). Ces images sont réalisées en coupes de haute précision, permettant d’étudier toutes les couches du tissu, leur aspect et leur épaisseur. Ainsi, l’OCT est devenue une technique incontournable aidant principalement au diagnostic des maladies de la rétine et à leur traitement. L’OCT est particulièrement précieux pour suivre les patients porteurs de dégénérescence maculaire liée à l’âge, les patients diabétiques, et ceux présentant une oblitération veineuse.


 

 
Les maladies de la rétine et de la choroide

La membrane épirétinienne (MER) est une fine couche de tissu anormal qui pousse à la surface de la macula, zone …

Les maladies de la rétine et de la choroide

La rétinopathie diabétique désigne l'ensemble des lésions de la rétine induites par le diabète. Elle reste une des premières causes de cécité dans …