Les traumatismes de la cornée

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Les traumatismes de la cornée peuvent avoir des conséquences graves pour la vision, surtout en cas de plaies perforantes.

Quels sont les symptômes des traumatismes de la cornée ?

Douleur intense, larmoiement, gêne à la lumière et fermeture involontaire des paupières (blépharospasme). L’œil est habituellement plus ou moins rouge. Seul l’ophtalmologiste est habilité à réaliser un examen qui nécessite une inspection détaillée et au microscope de toutes les structures de l’œil, en s’aidant souvent de collyres anesthésiants et de colorant (fluorescéine) en unidoses stériles pour évaluer l’importance des lésions. Chez l’enfant en bas âge, l’examen plus difficile nécessite parfois une anesthésie générale et l’utilisation d’écarteurs de paupières. Un relevé de l’acuité visuelle doit être réalisé dès l’âge verbal. C’est médico-légal.

Quelles lésions peuvent être retrouvées ? Quels traitements ?

Les abrasions et ulcérations de la cornée. Elles nécessitent un traitement antibiotique par collyre ou pommade ophtalmique et dans certains cas, un pansement oculaire. La guérison est obtenue en général en 48 heures. Dans certains cas une kératalgie récidivante peut se produire. Les collyres anesthésiants utilisés par l’ophtalmologiste ne peuvent être prescrits car ils sont très toxiques pour l’œil en utilisation répétée.

Les corps étrangers de la cornée. Ils provoquent une kératite. Le plus souvent c’est une particule transportée par le vent ou un accident de bricolage avec projection d’un corps étranger métallique (intérêt des lunettes de protection). Si le corps étranger est superficiel c’est-à-dire à la surface de la cornée, il s’enlève en consultation après l’instillation d’un collyre anesthésiant ; s’il est profond, il peut nécessiter une intervention au bloc opératoire. Le corps étranger responsable de la kératite peut se cacher derrière la paupière supérieure qu’il faut retourner pour l’enlever.

Les brûlures les plus graves sont celles produites par des bases chimiques (produits nettoyants à base d’ammoniac, ciment) car les lésions peuvent continuer de s’aggraver même après lavage de l’œil. Dans certains cas elle peuvent entraîner une perforation de la cornée. La règle est de rincer abondamment et immédiatement l’œil et de consulter l’ophtalmologiste en urgence. Les brûlures par acides et thermiques peuvent aussi être graves, mais à un degré moindre. Dans tous les cas les cicatrices de la cornée peuvent altérer la vision et nécessiter des greffes complexes.

Les phototraumatismes par rayons ultra-violets surviennent en cas de coup d’arc ou d’exposition à la réverbération intense du soleil sur la neige (ophtalmie des neiges) lorsque le patient n’a pas porté de protection oculaire. Ils entraînent une kératite très douloureuse, mais qui guérit toujours sans séquelles en 12 à 36 heures. Le traitement consiste en une pommade cicatrisante à la vitamine A et la prise d’antalgiques.

Les plaies perforantes par objet pointu comme les ciseaux, couteaux, morceaux de verre (pare-brise), nécessitent un traitement chirurgical. Devant une plaie perforante de la cornée provoquée lors d’un accident de bricolage, il faut savoir demander des examens d’imagerie (radio, échographie) lorsqu’on ne retrouve pas le corps étranger car il a pu pénétrer à l’intérieur de l’œil. Le laisser exposerait à moyen terme à la cécité. Dans tous les cas la vaccination antitétanique doit être contrôlée et mise à jour.


 

Lexique

Lampe à fente : Instrument comportant un microscope et un éclairage permettant d’examiner de façon très précise l’ensemble de l’œil et des paupières.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 

 
Les maladies de la cornée

L’abcès de cornée est une infection du tissu transparent situé à l’avant du globe oculaire, appelé cornée (kératite infectieuse). Il se …

Les maladies de la cornée

Le mot kératite définit une inflammation de la cornée, écran transparent situé à l’avant de l’œil et protégé par les …