La conjonctivite

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Définition de la conjonctivite

La conjonctivite est définie comme l’inflammation de la conjonctive. Cette fine membrane translucide qui recouvre le blanc de l’œil et l’intérieur des paupières produit du mucus et des larmes pour la lubrification oculaire. En temps normal les fins vaisseaux qui la parcourent ne se voient pas.

Quels en sont les symptômes de la conjonctivite ?

Les points communs de toute conjonctivite quelle qu’en soit la cause est un oeil rouge non douloureux avec une vision conservée. Les symptômes et signes associés dépendent ensuite de la cause: sensation de corps étranger, de grains de sable, larmoiement, sécrétions et œil très rouge dans les conjonctivites infectieuses; démangeaisons, absence de sécrétions et rougeur modérée dans les conjonctivites allergiques.

Quelles sont les causes des conjonctivites ?

  • Les bactéries : elles sont nombreuses en cause mais les plus fréquentes sont le staphylocoque et le streptocoque. La conjonctivite bactérienne se caractérise par des sécrétions purulentes qui agglutinent les cils. Elle est contagieuse. La chlamydia est responsable de conjonctivite sexuellement transmise et du trachome.
  • Les virus: la conjonctivite virale est volontiers bilatérale et souvent associée à une angine ou un rhume. Le virus le plus fréquemment incriminé est l’adénovirus qui est responsable de conjonctivites très contagieuses. Les sécrétions sont claires au début mais deviennent purulentes en cas de surinfection bactérienne. Cette conjonctivite peut se compliquer de kératite (kératoconjonctivite épidémique)
  • Les allergies: La conjonctivite allergique est bilatérale. Elle peut s’accompagner d’un œdème des paupières et de la conjonctive (chémosis). Elle n’est pas contagieuse. Les allergènes sont nombreux (pollens, acariens, graminées, poils d’animaux, conservateurs des collyres …).
  • Certaines fumées ou atmosphères polluées peuvent provoquer une conjonctivite irritative avec larmoiement.

Faut-il consulter ?

Oui si la conjonctivite ne s’améliore pas rapidement avec le lavage des yeux au sérum physiologique. Dans de rares cas, un prélèvement peut être nécessaire pour identifier le germe ou le virus responsable.

Quel est le traitement des conjonctivites ?

Dans tous les cas, le lavage au sérum physiologique plusieurs fois par jour améliorent le confort. Les collyres antibiotiques sont nécessaires dans les conjonctivites infectieuses mais inutiles dans les conjonctivites allergiques. Un collyre antihistaminique peut être prescrit dans la conjonctivite allergique.

Et pour éviter la contagion, que faire?

  • Se laver fréquemment les mains.
  • Eviter de se frotter les yeux.
  • Eviter de serrer les mains.
  • Utiliser des mouchoirs et serviettes à usage unique.
  • Pour les porteurs de lentilles, bien les nettoyer et changer souvent l’étui de stockage.

 

Lexique

Chémosis : C’est le gonflement de la conjonctive, de cause variable.

Collyre : ou gouttes pour les yeux. Ce sont des médicaments délivrés directement dans les yeux conditionnés en gouttes stériles. Liquides ou plus épais sous forme de gel, les collyres peuvent avoir une action antibiotique, anti-inflammatoire, lubrifiante, cicatrisante, myotique, mydriatique, cycloplégique, anti-glaucomateuse. Certains sont de simples colorants destinés alors à l’usage du médecin ophtalmologiste pour l’observation de l’œil. Le collyre peut être conditionné en flacon à usage multiple ou en unidose à usage unique. Les collyres sans conservateur, notamment en unidose, sont mieux tolérés.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 

 
Les maladies de la conjonctive

Le ptérygion est une invasion progressive de la cornée par un tissu de nature bénigne provenant de la conjonctive. Le ptérygion …

Les maladies de la conjonctive

Le dermoïde de la conjonctive est une malformation tumorale bénigne congénitale, donc  présente à la naissance. Le dermoïde est fait d'éléments  retrouvés …