Hémorragie sous conjonctivale

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

L’hémorragie sous-conjonctivale se définit comme l’irruption de sang, après rupture d’un petit vaisseau de la conjonctive, conduisant à la formation d’une nappe rouge sur le blanc de l’œil. De survenue fréquente, à n’importe quel âge, elle se produit la plupart du temps spontanément, en général sur un seul œil.

Parfois cette hémorragie survient après un éternuement, un épisode de toux, ou une exposition au vent. Elle peut être importante, entraînant un gonflement de la conjonctive, source de sensation de corps étranger ou de tiraillement.

En général l’hémorragie se résorbe en quelques jours.

Il n’y a pas de traitement.

Dans de rares cas, les hémorragies sous conjonctivales sont bilatérales ou récidivantes.

Il faut alors rechercher par une prise de sang un trouble de la coagulation, et s’assurer, en cas de prise d’un traitement fluidifiant pour le sang, du bon respect des doses.


 

 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 
Les maladies de la conjonctive

La pinguecula est très fréquemment observée chez les adultes. On attribue sa survenue à une sensibilité de la conjonctive à l’exposition …

Les maladies de la conjonctive

L’œil est sec lorsque les larmes qui le recouvrent (film lacrymal) sont produites en quantité insuffisante ou s'évaporent trop vite. …