La membrane épirétinienne ou MER

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

La membrane épirétinienne (MER) est une fine couche de tissu anormal qui pousse à la surface de la macula, zone centrale de la rétine spécialisée dans la vision fine et précise. La MER s’étend, s’épaissit, se contracte et plisse la rétine qui peut s’œdématier.

Quelles sont les causes de la MER ?

Le plus souvent aucune cause n’est retrouvée et on attribue la MER au vieillissement de l’œil car elle survient surtout chez le sujet âgé.

Parfois elle peut être liée à une déchirure rétinienne, un décollement de rétine, une maladie vasculaire rétinienne, une inflammation oculaire, ou un traitement chirurgical ou au laser de la rétine.

Quelles sont les symptômes de la MER ?

Ce sont essentiellement une baisse progressive de la vision et des déformations des images, (métamorphopsie), perçues par l’œil dues au plissement de la rétine par la MER.

Les conséquences de la MER sur la rétine sont évaluées par la mesure de l’acuité visuelle et la tomographie en cohérence optique (OCT) qui offre une image détaillée de la membrane et de son retentissement anatomique sur la macula.

Quel est le traitement d’une MER ?

Le traitement est uniquement chirurgical. Il est indiqué lorsque la baisse de l’acuité visuelle et  les metamorphopsies deviennent trop gênantes au quotidien pour le patient.

L’opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale. Elle consiste en une vitrectomie associée à la dissection (pelage) de la MER.

La récupération de l’acuité visuelle est assez lente. Les metamorphopsies s’atténuent ou disparaissent et l’oedème de la macula régresse. La survenue d’une cataracte est fréquente dans les cinq ans qui suivent la chirurgie.


 

Lexique

OCT : OCT est l'acronyme de Optical Coherent Tomography, en français tomographie en cohérence optique. Il s'agit d' un examen qui permet à l’ophtalmologiste d’analyser et de numériser en haute définition les structures de l’œil. Cet examen est largement utilisé dans l’analyse des maladies de la rétine, notamment de la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA.

Macula : C’est la zone centrale de la rétine centrée par la fovea ; la macula est composée de cônes, cellules hautement spécialisées dans la vision précise et dans la vision des couleurs.

Métamorphopsie : Déformation, ondulation des images ou des lignes.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées

Les trois lettres OCT sont l’acronyme de Optical Coherent Tomography en anglais, tomographie en cohérence optique en français. Il s’agit d’un examen non invasif c'est-à-dire sans effet délétère, très sophistiqué, utilisant des ondes de lumière et permettant de réaliser des images surtout de la rétine, mais également de la cornée et de l'angle entre la cornée et l'iris (angle irido-cornéen). Ces images sont réalisées en coupes de haute précision, permettant d’étudier toutes les couches du tissu, leur aspect et leur épaisseur. Ainsi, l’OCT est devenue une technique incontournable aidant principalement au diagnostic des maladies de la rétine et à leur traitement. L’OCT est particulièrement précieux pour suivre les patients porteurs de dégénérescence maculaire liée à l’âge, les patients diabétiques, et ceux présentant une oblitération veineuse.


 

Fiches pratiques


 
Les maladies de la rétine et de la choroide

La rétinopathie diabétique désigne l'ensemble des lésions de la rétine induites par le diabète. Elle reste une des premières causes de cécité dans …

Les maladies de la rétine et de la choroide

La rétine est nourrie par l'artère centrale de la rétine qui se divise en plusieurs branches. L'oblitération du tronc principal de l’artère ou …