L’orthoptiste

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

L’orthoptiste est un professionnel de santé non médical. Réuni avec l’ophtalmologiste et l’opticien-lunetier sous l’appellation « 3 O » , il fait partie intégrante de la filière visuelle française. En étroite collaboration avec l’ophtalmologiste, il a pour mission de rééquilibrer ou rééduquer les dysfonctionnements visuels.

L’orthoptiste: un auxiliaire certifié

L’orthoptiste est détenteur d’un certificat de capacité obtenu après trois années de formation en Faculté de Médecine. En 2013, 3700 orthoptistes dont 90 % de femmes étaient recensés en France métropolitaine. Les orthoptistes peuvent travailler en cabinet privé, chez un ophtalmologiste, en clinique, centre hospitalier, dans les écoles et les centres d’éducation spécialisée.

L’orthoptiste: un proche collaborateur de l’ophtalmologiste

L’orthoptiste intervient sur prescription médicale de l’ophtalmologiste, lorsqu’un patient présente un dysfonctionnement visuel. En particulier grâce à la rééducation orthoptique, il rééquilibre la vision binoculaire. Il vérifie les mouvements oculaires et leur synchronisation et élabore un plan correctif adapté à chaque cas. C’est aussi l’orthoptiste qui rééduque une basse vision chez les patients malvoyants et atteints de cécité légale. Lorsque la complexité des cas traités le nécessite, l’orthoptiste peut également collaborer avec un neurologue, un psychomotricien ou encore un orthophoniste.

L’ophtalmologiste, mais seulement sous sa responsabilité,  peut aussi lui déléguer certaines tâches comme la réalisation d’examens complémentaires: topographie cornéenne, rétinographie, tomographie en cohérence optique (OCT), relevé du champ visuel (périmètrie), bilan d’une diplopie avec test de Lancaster, tests de vision des couleurs,…

Bien que le décret de compétences de 2007 ait considérablement élargi la palette d’examens pouvant être confiés aux orthoptistes, ceux-ci ne sont toujours pas autorisés à prescrire une correction visuelle.


 

Lexique

Cécité : C’est l’absence totale de vision, soit de naissance, soit apparue après une maladie ou un traumatisme de l’œil.

OCT : OCT est l'acronyme de Optical Coherent Tomography, en français tomographie en cohérence optique. Il s'agit d' un examen qui permet à l’ophtalmologiste d’analyser et de numériser en haute définition les structures de l’œil. Cet examen est largement utilisé dans l’analyse des maladies de la rétine, notamment de la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA.

Périmètre : C’est l’appareil qui permet de relever donc d’analyser le champ visuel du patient. Il est surtout employé pour le glaucome et les maladies neurologiques.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées

A tout âge.


Certains enfants très jeunes atteints d’une pathologie ou d’un défaut de vision ne touchant qu’un seul œil et déstabilisant le développement de la vision binoculaire, sont équipés en lentilles pour optimiser la vue et minimiser le risque de survenue de l’amblyopie.


Les enfants très forts myopes, forts hypermétropes ou porteurs d’un astigmatisme sévère ou d’un kératocône peuvent être équipés très tôt afin d’optimiser leur développement visuel.


Certains enfants porteurs d’un strabisme dit accommodatif lié à une forte hypermétropie, gagnent à être équipés tôt pour améliorer leur performance visuelle.


Les enfants sportifs gênés par le port des verres sont équipés en lentilles de jour ou de nuit (orthokératologie).


A l’autre bout de la vie, les personnes âgées sont équipées de lentilles dites thérapeutiques dans le but de soulager certaines maladies de la cornée entrainant des douleurs des yeux.



De façon plus courante, est adaptée toute personne le souhaitant et répondant aux critères d’éligibilité pour porter des lentilles. Dans tous les cas, l’adaptation doit être réalisée par un ophtalmologiste contactologue, ou confiée, sur prescription médicale d’un ophtalmologiste, à un professionnel diplômé.


Les trois lettres OCT sont l’acronyme de Optical Coherent Tomography en anglais, tomographie en cohérence optique en français. Il s’agit d’un examen non invasif c'est-à-dire sans effet délétère, très sophistiqué, utilisant des ondes de lumière et permettant de réaliser des images surtout de la rétine, mais également de la cornée et de l'angle entre la cornée et l'iris (angle irido-cornéen). Ces images sont réalisées en coupes de haute précision, permettant d’étudier toutes les couches du tissu, leur aspect et leur épaisseur. Ainsi, l’OCT est devenue une technique incontournable aidant principalement au diagnostic des maladies de la rétine et à leur traitement. L’OCT est particulièrement précieux pour suivre les patients porteurs de dégénérescence maculaire liée à l’âge, les patients diabétiques, et ceux présentant une oblitération veineuse.


 

 
Les professionnels de la vision

Définition de l'opticien-lunetier L'opticien-lunetier est un expert de la filière visuelle. Ce professionnel de la santé visuelle, non médical, a à …

Les professionnels de la vision

L'ophtalmologiste est un docteur en médecine spécialisé dans les maladies et la chirurgie des yeux. En France actuellement, les études médicales  pour …