L’opticien-lunetier

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Définition de l’opticien-lunetier

L’opticien-lunetier est un expert de la filière visuelle. Ce professionnel de la santé visuelle, non médical, a à charge de tailler les verres correcteurs et de délivrer – sur prescription médicale – verres correcteurs, montures de lunettes et lentilles de contact qui composent l’équipement compensateur des différentes ametropies. Il s’agit d’une profession largement représentée en France puisque l’on dénombre plus de 20 000 professionnels en activité.

Opticien-lunetier : une profession à multiples facettes

Impérativement titulaire du BTS Opticien-lunetier – seule formation permettant d’accéder à cette profession – ce professionnel de santé peut exercer en tant que salarié. Mais il a la possibilité, après quelques années d’expérience, d’ouvrir un magasin d’optique en franchise ou en son nom pour travailler à son compte.

Sa formation lui permet d’acquérir des connaissances techniques et scientifiques nécessaires à l’exercice de ses fonctions.

Il doit aussi conseiller et orienter la clientèle en fonction de ses besoins, de ses attentes et de son budget, mais aussi en fonction de la forme du visage en partie déterminante pour adapter l’équipement compensateur.

C’est la raison pour laquelle il doit être doté de compétences commerciales et d’un grand sens de l’écoute.

Opticien-lunetier: un artisan avant tout

L’opticien-lunetier commercialise des verres correcteurs issus des dernières technologies, participant amplement au confort des patients. Verre organique, verre minéral, verre Trivex subissent des traitements tels que l’antireflet, l’anti UV ou encore un traitement tendant à limiter les risques de rayures ainsi qu’un traitement antistatique appelé aussi antisalissure.

Pour corriger les ametropies des patients grâce aux verres correcteurs ou aux lentilles de contact, et obtenir un centrage parfait des verres, l’opticien-lunetier doit prendre des mesures comme l’écart pupillaire par exemple, et des mesures optométriques. Il procède aussi à l’analyse visuelle et autres examens si nécessaire. Il réalise lui-même le montage des verres de lunette  qu’il découpe, meule et axe. Il les insère ensuite sur la monture choisie par le client.

Opticien-lunetier : de nouvelles dispositions

Dans le but de désengorger les files d’attente chez les ophtalmologistes et de pallier au manque de spécialistes, le ministère de la Santé a élargi les compétences des opticiens lunetiers par décret du 13 Avril 2007.

Ainsi, un opticien s’est vu autorisé à renouveler une prescription de correction visuelle chez un patient de plus de 16 ans dès lors que l’ordonnance médicale est établie depuis moins de trois ans.

Sous condition qu’il en informe le prescripteur, l’opticien-lunetier a la possibilité d’apporter à la prescription initiale les modifications utiles à la correction visuelle de son client.

En 2011 quelques recommandations de bonne pratique ont été publiées par la HAS (Haute Autorité de la Santé), par décret du 5 Juillet 2012, de nouvelles dispositions ont été introduites tendant à modifier les conditions de délivrance de certains dispositifs médicaux.

 


 

Lexique

Amétropie : Ou erreur réfractive, définit  le défaut de l ‘œil qui empêche un rayon lumineux de se projeter  en un point unique sur la rétine.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Oui.

L'opticien a l'expertise d'équiper un enfant pour le protéger des effets néfastes du soleil sur les yeux. Il donne les conseils sur le choix de la forme, de la taille de la monture, sur le choix de la teinte du verre et assure le centrage  et le maintien de l'équipement sur le nez de l'enfant.

A tout âge.


Certains enfants très jeunes atteints d’une pathologie ou d’un défaut de vision ne touchant qu’un seul œil et déstabilisant le développement de la vision binoculaire, sont équipés en lentilles pour optimiser la vue et minimiser le risque de survenue de l’amblyopie.


Les enfants très forts myopes, forts hypermétropes ou porteurs d’un astigmatisme sévère ou d’un kératocône peuvent être équipés très tôt afin d’optimiser leur développement visuel.


Certains enfants porteurs d’un strabisme dit accommodatif lié à une forte hypermétropie, gagnent à être équipés tôt pour améliorer leur performance visuelle.


Les enfants sportifs gênés par le port des verres sont équipés en lentilles de jour ou de nuit (orthokératologie).


A l’autre bout de la vie, les personnes âgées sont équipées de lentilles dites thérapeutiques dans le but de soulager certaines maladies de la cornée entrainant des douleurs des yeux.



De façon plus courante, est adaptée toute personne le souhaitant et répondant aux critères d’éligibilité pour porter des lentilles. Dans tous les cas, l’adaptation doit être réalisée par un ophtalmologiste contactologue, ou confiée, sur prescription médicale d’un ophtalmologiste, à un professionnel diplômé.


 

 
Les professionnels de la vision

Définition de l'optométrie L’optométrie est une profession de santé assurant la réfraction, c'est à dire la mesure et la correction des …

Les professionnels de la vision

L'ophtalmologiste est un docteur en médecine spécialisé dans les maladies et la chirurgie des yeux. En France actuellement, les études médicales  pour …