Les vraies urgences en ophtalmologie

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Vraies-urgences

 

Traumatismes : corps étrangers cornéens et ulcérations traumatiques de la cornée doivent être rapidement traités car ils sont très douleureux et induisent inflammation et surinfection. Les plaies perforantes doivent être suturées en urgence et les corps étrangers intraoculaires retirés chirurgicalement par l’ophtalmologiste dans le même temps opératoire ou après un court délai.

Abcès de cornée: les signes sont ceux d’une kératite avec un œil rouge, douloureux, larmoyant et photophobe. Les microbes responsables sont nombreux. Parmi les virus, l’herpès virus est le plus fréquent. Chez les porteurs de lentilles de contact, le Pseudomonas aeruginosa (bactérie) et les amibes sont le plus souvent en cause. Le traitement adapté doit être mis en route le plus vite possible pour prévenir des complications comme la perforation de la cornée et des séquelles irréversibles avec perte de vision.

Conjonctivites sévères : les conjonctivites ne sont pas de réelles urgences sauf la rare conjonctivite à gonocoque qui peut se compliquer d’abcès de cornée avec perforation. L’œil est rouge mais pas douloureux. Les sécrétions sont plus ou moins importantes.

Cellulite orbitaire : elle peut se compliquer d’abcès au cerveau. Un traitement immédiat antibiotique par voie intraveineuse est indispensable en urgence, adapté au germe responsable de l’infection (antibiogramme).

Brûlures chimiques : elles imposent un rinçage abondant et immédiat à l’aide de sérum physiologique ou à défaut d’eau du robinet pendant au moins 5 minutes, puis le patient doit aller en urgence chez l’ophtalmologiste.

Uvéite antérieure aigüe (iritis, iridocyclite) : elle entraîne douleur, et photophobie et nécessite de dilater la pupille pour éviter la formation d’adhérences entre l’iris et le cristallin (synéchies). Elle favorise plus tardivement le glaucome et la cataracte. L’utilisation de la lampe à fente est indispensable au diagnostic. L’œil est généralement un peu rouge.

Glaucome aigu : c’est une urgence car la pression intraoculaire très élevée peut entrainer des dommages définitifs du nerf optique en moins de 48 heures avec cécité. L’œil est rouge, douloureux. Il est dur au toucher à travers la paupière supérieure.

Décollement de rétine : c’est une urgence si la macula est menacée, car une fois décollée, elle peut être responsable d’une perte de la vision centrale définitive même si le chirurgien arrive à réappliquer la rétine au fond d’œil.


 

 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 
Les traumatismes

Les brûlures: quelles sont les causes ? Les produits chimiques, les bases (ou alcalins) plus que les acides, peuvent être très graves. …

Les traumatismes

Comment surviennent les plaies oculaires ? Les plaies ou blessures oculaires peuvent être causées par un objet pointu ou coupant: les circonstances de survenue …