Comment lire une ordonnance de verres ?

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

ordonnance-lunettes

Au terme d’un examen de la vue (examen de la réfraction du patient) révélant un défaut de vision devant être corrigé, le spécialiste édite une ordonnance destinée à l’opticien.

Sur l’ordonnance, apparaissent des signes, des chiffres et des abréviations ayant tous une signification bien précise, identifiant ainsi la correction du patient.

Il est mentionné :

le type de verres :

  • Monofocaux: simple foyer permettant de voir de loin (VL), de près ( VP), à mi-distance ou distance intermédiaire (VI).
  • Bifocaux ou doubles foyers (DF): la partie haute du verre est dédiée à la vison de loin, et la partie basse du verre inclut un petit foyer bien délimité corrigeant la vision de près.
  • Trifocaux (TF): verres rarement prescrits, pour certaines professions, ils sont conçus dans le même esprit que les bifocaux mais avec un petit foyer intermédiaire dédié à la vision intermédiaire.
  • Multifocaux ou verres progressifs (V2): ils corrigent de façon idéale la vue à toutes les distances de façon harmonieuse et précise.
  • Dégressifs ou verres de proximité: ce sont des verres progressifs de près utiles pour le travail de bureau car ils permettent la lecture et la vision intermédiaire pour l’ordinateur.

Des chiffres et des abréviations :

Le chiffre précédé du signe + signifie le degré d’ hypermétropie.

Le chiffre précédé du signe – signifie le degré de myopie.

Le chiffre situé entre les parenthèses indique l’importance de l’astigmatisme, c’est-à-dire la valeur du cylindre nécessaire pour le corriger.

Le chiffre mentionné en degrés indique l’axe, c’est-à-dire l’orientation du cylindre qui corrige l’astigmatisme.

L’abréviation AD pour addition signifie la valeur de la puissance nécessaire à inclure dans le verre pour corriger la presbytie.

La teinte se détermine par des chiffres ou des lettres en sachant que la teinte 4 ou D est la teinte la plus foncée, conseillée pour les zones très lumineuses, déconseillée au volant.


 

 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.