Cross Linking ou CXL

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Le Cross Linking ou CXL du collagène cornéen est une technique chirurgicale destinée à rendre la cornée plus rigide.

Quelles sont les indications au Cross Linking ou CXL?

Les indications sont limitées aux formes rapidement évolutives (évaluation par examen et vidéotopographie (Topographie cornéenne) à intervalles rapprochés):

  • de  kératocône : c’est une maladie de la cornée du sujet plutôt jeune dont l’origine est inconnue et qui est caractérisée par une déformation progressive en cône; la vision est altérée et dans les stades évolués, elle ne peut plus être améliorée par les systèmes optiques conventionnels (verres de lunettes, lentilles de contact);
  • d’ Ectasie post-LASIK (ou pseudokératocône): elle est la complication la plus redoutée de cette chirurgie réfractive cornéenne au laser; la cornée anormalement fragilisée par cette chirurgie se déforme secondairement comme dans le kératocône.

Le CXL n’est plus pratiqué après 30 ans, car après cet âge le kératocône ne progresse pratiquement plus.

En quoi consiste t-il le Cross Linking ou CXL?

Il existe plusieurs protocoles mais le principe est le même. Le CXL se pratique de manière stérile. L‘Epithélium cornéen est le plus souvent retiré. La cornée reçoit plusieurs gouttes de riboflavine (vitamine B2) qui l’imprègne. Une exposition de quelques minutes  à des ultraviolets A permet alors un durcissement de la cornée par la création de liaisons entre les fibres de collagène de la cornée. Une lentille pansement est posée pour diminuer la douleur post-opératoire et accélérer la cicatrisation cornéenne si l’épithélium a été pelé.

Le risque immédiat est surtout l’infection pendant les quelques jours de cicatrisation de l’épithélium cornéen. Avec le recul, l’exposition de l’œil aux ultraviolets ne semble pas nocive pour la rétine à long terme.

 


 

Lexique

Ectasie : L'ectasie de la cornée est une déformation lente, irréversible de celle-ci, ressemblant au kératocône, survenant parfois longtemps après une chirurgie réfractive par PKR ou par LASIK.

Epithélium : L'épithélium cornéen est la couche des cellules de la surface de la cornée.

Topographie cornéenne : La topographie cornéenne ou vidéotopographie est un examen permettant d'analyser la forme, le relief et la courbure de la cornée. La topographie est utilisée principalement avant toute chirurgie réfractive, pour l'adaptation de lentilles de contact, pour le diagnostic , la surveillance, et le traitement du kératocône.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 
La chirurgie du kératocône

Le Cross Linking ou CXL du collagène cornéen est une technique chirurgicale destinée à rendre la cornée plus rigide. Quelles sont les indications …

La chirurgie du kératocône

Traitement du kératocône: la greffe de cornée. Dans les formes avancées de kératocône, la seule alternative thérapeutique est la greffe de …