Les verres multifocaux

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Les verres multifocaux, appelés aussi verres progressifs, sont destinés à corriger la vue à toutes les distances dont celle de près, défaillante à l’âge de la presbytie. Contrairement aux verres unifocaux, ils sont équipés de plusieurs foyers.

A qui s’adressent les verres multifocaux ?

Les verres multifocaux sont proposés aux personnes presbytes qui souhaitent voir à toutes les distances en n’utilisant qu’une seule paire de lunettes. La presbytie est un trouble visuel qui apparaît généralement vers l’âge de 45 ans et évolue jusqu’à l’âge de 60 ans. Elle est consécutive à une perte de l’accommodation et se caractérise par une vision de près qui se brouille progressivement, obligeant le presbyte à allonger le bras pour lire. Les candidats aux verres multifocaux sont ceux qui refusent d’avoir à la place des verres unifocaux, chacun dédié à une distance différente. Contrairement aux idées reçues, rien ne prouve que de retarder la prise en charge de la presbytie ralentit son évolution naturelle. Les seules conséquences sont une fatigue visuelle du presbyte non corrigé et de le rendre moins efficient dans les tâches de près. Les verres multifocaux ne sont cependant pas adaptés à toutes les tâches, notamment le travail prolongé sur écran quand celui-ci est à hauteur d’œil. La tête doit être en effet relevée pour que les yeux puissent utiliser la partie moyenne des verres dédiée à la vision intermédiaire.

Quelles sont les caractéristiques des verres multifocaux ?

Les verres multifocaux sont constitués de plusieurs focales: dans la partie haute du verre pour la vision de loin, dans la partie moyenne pour la vision intermédiaire et dans la partie basse pour la vision de près. Montés sur leur monture, ils autorisent une position naturelle de la tête, et n’obligent pas le patient à regarder par-dessus ses lunettes pour voir de loin. Par contre lors de la marche et encore plus lors de la descente d’escalier, il faut s’habituer à voir le sol flou à moins de baisser la tête. L’addition de près par rapport à la puissance du verre pour la vision de loin augmente avec l’âge, mais ne peut excéder 3 dioptries. L’opticien joue un rôle primordial dans le succès de l’adaptation aux verres multifocaux. De lui dépend le centrage correct des verres et la bonne recommandation et les réglages de la monture. De nombreux patients se déclarant intolérants aux verres multifocaux sont en fait mal adaptés. Les verres correcteurs les mieux adaptés à l’attente et aux besoins du patient sont élaborés par l’opticien lunetier.


 

Lexique

Focale : C’est le point où convergent les rayons lumineux après leur passage à travers un verre ou une lentille. La distance focale est la distance entre le verre et ce point.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Aucune question n'a encore été posée. Soyez le premier à le faire.

 

 
Les différents types de verres

Les verres polarisants constituent de véritables filtres contre les nombreux reflets parasites provenant des surfaces réfléchissant la lumière solaire. Ces reflets peuvent …

Les différents types de verres

Les verres multifocaux, appelés aussi verres progressifs, sont destinés à corriger la vue à toutes les distances dont celle de près, …