L’orthokératologie ou les lentilles de nuit

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Littéralement, l’ orthokératologie ou lentilles de nuit, signifie la méthode qui remet la cornée droite. C’est ce qu’on obtient en utilisant d’une certaine manière des lentilles de contact rigides qui peuvent corriger de façon totalement réversible la myopie en remodelant la cornée la nuit.

Quel en est le principe de l’orthokératologie ?

Chez le myope, les images vues au loin se projettent en avant de la rétine et sont perçues floues. Si sa cornée était plus plate (moins convergente), la projection de ces mêmes images reculerait pour tomber sur la rétine; les images deviendraient alors nettes. En laissant une lentille rigide toute la nuit appuyer sur la cornée d’un patient myope, on aplatit cette dernière et on corrige alors la myopie au moins pendant la journée qui suit.  C’est le principe de l’orthokératologie.

Les lentilles de nuit en pratique ?

Connues sous le nom de lentilles de nuit, les lentilles rigides utilisées sont hautement perméables à l’oxygène pour permettre à la cornée de « respirer » pendant des heures alors que les paupières sont fermées. Elles sont fabriquées sur mesure après un examen précis de la forme de la cornée du patient réalisé à l’aide d’un vidéotopographe (Topographie cornéenne). Le diamètre des lentilles est calculé large pour assurer confort et stabilité. Le port se fait uniquement lors du sommeil, mais le patient voit net s’il veut lire ou se déplacer avec les lentilles. L’entretien ne diffère pas de celui de toute lentille de contact; il doit être quotidien et rigoureux pour éviter toute infection et préserver le bon état du matériau.

L’orthokératologie, pour quelles anomalies visuelles ?

L’orthokératologie s’adresse aux myopies allant jusqu’à -4,50 dioptries et pour certains fabricants, jusqu’à -6,50 dioptries. L’astigmatisme, souvent associé à la myopie, peut être corrigé jusqu’à 3,50 dioptries. Avec sa nouvelle forme, la cornée est capable de redonner une acuité avoisinant les 10/10 sans correction. Certains fabricants conçoivent des lentilles compensant des hypermétropies et presbyties débutantes jusqu’à 3.50 dioptries.

Pourquoi lentilles de nuit plutôt que lentilles de jour ?

  • Certains patients ne tolèrent plus les lentilles de jour en raison par exemple de la climatisation, de travail sur écran prolongé qui dessèche les yeux, de l’exposition aux poussières, …
  • Les patients qui pratiquent des sports aquatiques qui ne sont pas compatibles avec le port de lentilles de contact à cause du risque infectieux.

Pourquoi lentilles de nuit correctrices plutôt que chirurgie de la myopie ?

  • La myopie n’est pas stabilisée.
  • Certains patients présentent une contre-indication à la chirurgie cornéenne au laser comme une suspicion de kératocône.
  • Certains patients ne souhaitent tout simplement pas de chirurgie.

 

Lexique

Dioptrie : C’est l’unité de mesure de la puissance des verres correcteurs, des lentilles correctrices de la vision, ainsi que des prismes utilisés pour corriger le parallélisme des yeux.

Topographie cornéenne : La topographie cornéenne ou vidéotopographie est un examen permettant d'analyser la forme, le relief et la courbure de la cornée. La topographie est utilisée principalement avant toute chirurgie réfractive, pour l'adaptation de lentilles de contact, pour le diagnostic , la surveillance, et le traitement du kératocône.


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
L'orthokératologie n'est pas si récente.

Les premières adaptations utilisant des lentilles portées la nuit pour corriger la myopie remontent aux années 60.

La technique est très fréquemment employée depuis une vingtaine d'années dans les pays anglo-saxons et asiatiques, où elle est majoritairement pratiquée par les optométristes. En France, la technique a été introduite depuis une dizaine d'années et est pratiquée par les ophtalmologistes spécialisés en contactologie.

 

 

A tout âge.


Certains enfants très jeunes atteints d’une pathologie ou d’un défaut de vision ne touchant qu’un seul œil et déstabilisant le développement de la vision binoculaire, sont équipés en lentilles pour optimiser la vue et minimiser le risque de survenue de l’amblyopie.


Les enfants très forts myopes, forts hypermétropes ou porteurs d’un astigmatisme sévère ou d’un kératocône peuvent être équipés très tôt afin d’optimiser leur développement visuel.


Certains enfants porteurs d’un strabisme dit accommodatif lié à une forte hypermétropie, gagnent à être équipés tôt pour améliorer leur performance visuelle.


Les enfants sportifs gênés par le port des verres sont équipés en lentilles de jour ou de nuit (orthokératologie).


A l’autre bout de la vie, les personnes âgées sont équipées de lentilles dites thérapeutiques dans le but de soulager certaines maladies de la cornée entrainant des douleurs des yeux.



De façon plus courante, est adaptée toute personne le souhaitant et répondant aux critères d’éligibilité pour porter des lentilles. Dans tous les cas, l’adaptation doit être réalisée par un ophtalmologiste contactologue, ou confiée, sur prescription médicale d’un ophtalmologiste, à un professionnel diplômé.


 

 
Les lentilles

Les lentilles de contact, ou verres de contact ou encore contacts, sont des dispositifs médicaux destinés à être mis en …