Les lentilles de contact

Ce contenu est publié sur Mediris à titre d'information uniquement et ne peut se substituer à un diagnostic médical.

Les lentilles de contact, ou verres de contact ou encore contacts, sont des dispositifs médicaux destinés à être mis en place sur la cornée dans un but:

  • le plus souvent correcteur pour remplacer les lunettes,
  • parfois cosmétique pour changer la couleur des yeux (lentilles de couleur),
  • parfois thérapeutique pour protéger et soigner la cornée malade ou opérée (lentilles pansement), et soulager les douleurs.

Dans de très nombreux cas, les lentilles de contact sont préférées aux lunettes en raison de leur quasi invisibilité, de la qualité de la correction et du champ de vision qu’elles procurent. De plus, elles permettent de ne plus subir les inconvénients du port de lunettes dans certaines circonstances (la pluie ou la buée sur les verres de lunettes).

Les lentilles de contact peuvent corriger tous les défauts de vision, myopie, hypermétropie, astigmatisme ou presbytie.

Elles sont particulièrement appréciées par les myopes forts car elles améliorent considérablement la qualité de leur vision.

Il existe plusieurs types de lentilles de contact.

Lors de leur adaptation, le spécialiste en fait le choix en fonction de l’effet recherché, correcteur, cosmétique ou thérapeutique, en fonction de l’âge du patient, de son défaut de vision (réfraction), de la quantité et de la qualité de ses larmes, de ses activités sportives ou professionnelles.

Les lentilles de contact souples

Les lentilles souples sont faites de matériaux déformables (hydrogel ou silicohydrogel) épousant la forme de l’œil, respectant l’oxygénation et l’hydratation de la cornée.

La fréquence de renouvellement est soit annuelle, semestrielle, trimestrielle, mensuelle, bimensuelle, ou quotidienne (one day). Le renouvellement fréquent est le plus utilisé. Ces lentilles sont prévues pour le port dans la journée, environ une douzaine d’heures. Certaines d’entre elles peuvent être portées la nuit sur prescription de l’ophtalmologiste.

Les lentilles de contact rigides

Les lentilles rigides ou flexibles perméables à l’oxygène sont faites d’un matériau rigide non pliable et ne se déforment quasiment pas lors de leur manipulation. Leur renouvellement est habituellement annuel mais parfois plus espacé lorsque la lentille ne se raye pas ou ne se recouvre pas de dépôts au fil du port. Certaines lentilles flexibles peuvent être portées la nuit (orthokératologie).

Les lentilles souples et rigides sont utilisées parfois ensemble sur l’œil : c’est la méthode piggy back qui consiste à placer une lentille souple dite afocale c’est-à-dire de puissance zéro sur la cornée et une lentille rigide correctrice par-dessus ; le but du piggy back est d’utiliser la lentille rigide pour corriger un défaut de vision souvent important, tout en assurant un bon confort au patient grâce à la lentille souple qui protège la cornée.

Les lentilles contact dites de nuit

Les lentilles de nuit destinées à corriger la myopie (orthokératologie) sont faites d’un matériau rigide très perméable à l’oxygène.

Les lentilles de contact dites hybrides

Les lentilles hybrides sont faites d’une partie centrale rigide entourée d’une partie périphérique souple ou jupe. Elles sont le plus souvent utilisées pour corriger les astigmatsimes importants ou irréguliers comme le kératocône, offrant moins d’inconfort que les lentilles rigides et une qualité de correction comparable.

Les verres scléraux

Les verres scléraux sont des lentilles rigides de très grand diamètre passant en pont sur la cornée et reposant sur le blanc de l’œil ou sclère. Leur géométrie procure un bon confort et une bonne acuité visuelle souvent difficile à obtenir chez les patients présentant un défaut de vision important comme un kératocône évolué, une greffe de cornée engendrant un astigmatisme important. Dans le même but, les verres scléraux sont utilisés pour corriger la vue après une plaie de cornée.


 

Lexique

Focale : C’est le point où convergent les rayons lumineux après leur passage à travers un verre ou une lentille. La distance focale est la distance entre le verre et ce point.

Réfraction : Correspond à la déviation du trajet d'un rayon lumineux qui traverse des milieux transparents de densité différente comme les tissus de l'œil. L'examen de la réfraction oculaire permet de calculer les erreurs réfractives comme la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme où tous les rayons lumineux n'atteignent pas la rétine, et de les corriger par des moyens optiques ou la chirurgie.  


 

Est-ce que cette article a répondu à vos questions ?

OuiPoser une question
Les questions déposées
Cela est fortement déconseillé. En piscine, l'eau contient souvent du chlore, source d'irritation de la cornée (kératite), et des germes ou des parasites (amibes) source d 'infection (abcès de cornée). En mer, le sel, les agents polluants, et la réverbération sont sources d'irritation et également potentiellement d'infection.

Ainsi, en dehors des solutions chirurgicales, les lunettes ou masques de sportif adaptés à la vue, ou encore quand cela est possible, l'orthokératologie sont recommandés pour la pratique des sports d'eau.

A tout âge.


Certains enfants très jeunes atteints d’une pathologie ou d’un défaut de vision ne touchant qu’un seul œil et déstabilisant le développement de la vision binoculaire, sont équipés en lentilles pour optimiser la vue et minimiser le risque de survenue de l’amblyopie.


Les enfants très forts myopes, forts hypermétropes ou porteurs d’un astigmatisme sévère ou d’un kératocône peuvent être équipés très tôt afin d’optimiser leur développement visuel.


Certains enfants porteurs d’un strabisme dit accommodatif lié à une forte hypermétropie, gagnent à être équipés tôt pour améliorer leur performance visuelle.


Les enfants sportifs gênés par le port des verres sont équipés en lentilles de jour ou de nuit (orthokératologie).


A l’autre bout de la vie, les personnes âgées sont équipées de lentilles dites thérapeutiques dans le but de soulager certaines maladies de la cornée entrainant des douleurs des yeux.



De façon plus courante, est adaptée toute personne le souhaitant et répondant aux critères d’éligibilité pour porter des lentilles. Dans tous les cas, l’adaptation doit être réalisée par un ophtalmologiste contactologue, ou confiée, sur prescription médicale d’un ophtalmologiste, à un professionnel diplômé.


 

 
Les lentilles

Les lentilles de contact, ou verres de contact ou encore contacts, sont des dispositifs médicaux destinés à être mis en …